Comment augmenter votre bonheur au travail?

comment-trouver-le-bonheur-au-travail

Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie

Confucius

Lorsque j’ai entendu cette citation pour la 1ère fois, ça a été une révélation pour moi, et je me suis dis, mais oui bien sûr, pourquoi le travail devrait être une contrainte? Pourquoi ne pas chercher le bonheur au travail? Certains pensent que le travail est nocif, et qu’ils adoreraient rester faire la sieste toute la journée! Cependant, la majorité d’entre nous aimons faire des choses, et nous dépenser, comme créer, discuter, accueillir, partager, améliorer, inventer, voyager, développer, comprendre, organiser, protéger, maîtriser, acheter, vendre, décider, coordonner, recruter, harmoniser, transmettre, assister, aider, ou …
Or toutes ces actions peuvent correspondre à un travail: trouvez donc les activités que vous aimez faire, et faites en un travail, ainsi vous n’aurez pas l’impression de travailler 🙂
Réfléchissez : qu’est-ce qui vous donne envie de vous lever le matin? qu’avez-vous prévu de faire quand vous êtes heureux de sortir de votre lit? Qu’est ce que vous considérez comme une journée qui vous a satisfaite?

Pour vous aider à découvrir ce qui vous motive, vous pouvez faire le test gratuit des facettes de votre personnalité ici

Avez-vous un emploi, une carrière ou une vocation?

Vous connaissez peut-être cette histoire:
3 ouvriers travaillent à casser des pierres sur le bord de la route: le premier n’a pas l’air content, le deuxième est OK, et le troisième semble être très content. Un passant intrigué demande à chacun ce qui se passe.

  • Le premier répond « je casse des pierres, fait chaud, c’est dur »
  • Le deuxième répond « je casse des pierres, fait chaud, mais j’ai besoin de nourrir ma famille »
  • Le troisième, celui qui est très content répond « je suis en train de construire un temple »

Faites le point pour savoir quelle considération vous donnez à votre travail, il se peut que votre but ne soit pas d’avoir du bonheur au travail?

Comment considérez-vous votre travail?

Emploi

Ceux qui ont des emplois se concentrent principalement sur l’acquisition des avantages matériels du travail, c’est-à-dire principalement l’argent gagné grâce à leur travail. Ils ne s’attendent pas à recevoir tout autre type de récompense de lui. Les tâches effectuées ne sont pas une fin en soi, mais sont plutôt un moyen qui permet d’acquérir les ressources nécessaires pour profiter de leur temps loin du travail. Les engagements majeurs de la vie de ce qui ont un emploi ne sont pas exprimés par leur travail.
N’est-il pas absurde de passer une majorité de son temps à faire quelque chose qu’on n’aime pas puis s’empresser de décompresser en dépensant l’argent gagné dans des loisirs ou vacances pour se reposer?

Carrière

Ceux qui ont une carrière engagent un investissement personnel plus important dans leur travail et leurs réalisations sont marquées, non seulement par le gain monétaire, mais aussi par le développement et les progrès dans leur domaine. Ils s’identifient souvent à leurs travail, ils sont banquiers, ingénieurs, pharmaciens, journalistes, coiffeurs, cuisiniers: leur identité est confondue avec leur profession. Pourtant, parfois, cette identité professionnelle n’est qu’une identité de surface, et ne correspond pas à des motivations profondes. Une grande implication dans une carrière, le développement de compétences ou d’une expertise apportent souvent de la reconnaissance, un statut plus élevé, une puissance accrue et une meilleure estime de soi. Si l’identité professionnelle correspond à des motivations profondes, on peut alors parler de … Vocation

Vocation

Les personnes ayant une vocation constatent que leur travail est inséparable de leur vie. Une personne avec une vocation ne travaille pas seulement pour un gain financier ou d’avancement de carrière, mais aussi pour l’accomplissement que le travail lui apporte.

›Le travail est une fin en elle-même, car c’est une source d’épanouissement.

›Il ne faut pas nécessairement être docteur, enseignant ou travailleur social pour considérer votre travail comme une vocation: tout le monde peut voir son travail comme une vocation. Il suffit que vous utilisiez vos talents à faire quelque chose qui vous passionne dans un environnement compatible avec vos valeurs.

Les besoins liés au travail

Si on se réfère aux besoins de la pyramide de Maslow, (lire l’article ici concernant la pyramide de Maslow) qui catégorise nos besoins humains en 5 stades: physiologiques, sécurité, appartenance, estime de soi et accomplissement, on peut faire les liens suivants:

  • un emploi satisfait le besoin de sécurité – financière surtout-
  • une carrière satisfait le besoin d’appartenance et d’estime de soi
  • une vocation satisfait le besoin d’accomplissement

Dans l’avenir, pour trouver du bonheur au travail, considérez le comme une source d’épanouissement et d’accomplissement, et vous y gagnerez en satisfaction car cela aura plus de sens pour vous de passer du temps à vous épanouir et satisfaire vos besoins plus élevé.

Tout le monde ne souhaite pas forcément que son travail satisfasse un besoin d’accomplissement, et beaucoup sont très heureux de vivre sans trop réfléchir à ce qui a du sens pour eux. Il est important de savoir dialoguer avec toutes les personnes avec qui vous travaillez selon leur niveau de besoin: vous ne pourrez pas demander à une personne de s’impliquer dans son travail si elle ne le fait que pour l’argent.

Cependant, dans un monde qui change rapidement, nous pourrions être forcé, même malgré nous, à chercher nos talents et notre vocation, et à en faire notre travail dans l’avenir. C’est à dire que nous serions forcés à avoir du bonheur au travail malgré nous!

Dans l’avenir, le travail s’adaptera au monde qui change

Dans l’avenir, plus personne ne peut attendre que le travail soit le même que ce qu’il était dans le passé. Le temps où avoir un emploi signifiait simplement «faire votre travail », est probablement révolu. Depuis la 2è moitié du XXè siècle, la plupart des gens tentent plutôt de se bâtir une carrière. Pourtant, de nos jours, et le monde semble aller dans cette direction: la carrière à vie n’est plus la norme: être employé d’une certaine entreprise correspond à une époque qui se termine. Et bientôt presque plus personne ne travaillera dans le même emploi toute sa vie.

De plus en plus, il y aura un effort à faire, notamment pour vous former en permanence, et être préparé au changement. Ce n’est pas parce qu’on en parle partout que cela arrive automatiquement, il faut s’y préparer, et se former en permanence, mais surtout, il faut chercher vos talents, c’est-à-dire ce que vous faites sans efforts, ce qui vous donne de l’énergie et vous ressource. Ce peut être des choses qui peuvent sembler simple comme apporter de la joie aux autres ou aider les autres.›

›Aujourd’hui déjà, beaucoup d’entre nous ne souhaitent plus occuper le même emploi toute leur vie. Et surtout, il y a cette recherche d’augmenter le bonheur au travail, c’est à dire de trouver un travail qui convient à nos motivations profondes. Actuellement, même s’ils changent d’employeur, ceux qui ont une carrière gardent les mêmes compétences, et des activités similaires qu’ils cherchent à développer jusqu’à leur retraite: ce n’est pas un changement fondamental.

Lorsqu’on trouve ce qui finalement nous passionne, il se peut que ce soit très différent de ce que l’on fait actuellement, et la transition vers un changement profond d’activité ne soit pas si simple à faire, on peut alors le faire en étape, en passant par une carrière « Slash »

›Carrière « Slash »

Si vous sentez que la carrière dans laquelle vous vous êtes lancés ne vous apporte pas autant de joie et de bonheur que vous espériez obtenir, si vous vous sentez épuisé à chaque fin de journée de travail, cela signifie peut-être que votre carrière n’est pas faites pour vous, ou ne vous convient plus, ou peut-être qu’elle ne vous a jamais convenu! Bien sûr, vous ne pouvez pas changer du jour au lendemain, surtout lorsque vous vous êtes investit beaucoup dans votre carrière et que vous avez laissé peu de place pour développer vos véritables passions.

De plus en plus de gens changent radicalement le sens de leur vie professionnelle. Vous entendez des histoires tous les jours des médecins qui abandonnent leurs pratiques pour devenir restaurateurs, des informaticiens se réinventant comme des agriculteurs biologiques, des enseignants qui quittent la profession pour devenir guides touristiques; Il existe d’innombrables exemples de personnes qui poursuivent leurs rêves en empruntant des chemins très différents de ce qui semblait être leur carrière.

Une carrière « Slash », c’est couper radicalement en 2 son travail:

  • faire d’un coté ce qu’on faisait avant et qui rapporte encore de l’argent,
  • De l’autre coté, et en parallèle, vous développez ce qui nous passionne

Au cours du temps, vous passez de plus en plus de temps dans ce qui vous passionne jusqu’à ce que vous puissiez vivre de cette nouvelle passion.

Comment trouver de la cohérence et du bonheur au travail?

›Qu’est-ce qui vous attire  dans un domaine d’activité plutôt qu’un autre? Comment pouvez-vous vous trouver? Comment pouvez-vous apporter de la cohérence dans votre vie? Quels sont vos talents? Avez-vous un but dans la vie?

Lire aussi l’article: Quelles sont les 4 dimensions de votre objectif de vie

Souvent, ›nous nous limitons en faisant ce que nous pensons que nous devrions faire. Mais en faisant ce que vous aimez, vous élargissez votre potentiel et vous augmentez la probabilité que le travail que vous faites soit compatible avec vos talents. Vous maximisez vos chances d’augmenter votre bonheur au travail.

Peu importe où votre emploi, travail  ou carrière se trouve être à l’heure actuelle, vous dévoiler à vous même votre vocation, est la clé pour naviguer dans les changements que nous allons inévitablement rencontrer, notamment dans notre conception du travail. Comprendre ce que vous êtes vraiment appelés à faire dans le monde est le meilleur moyen pour trouver de la cohérence parmi les différents aspects de votre vie, et notamment dans ce qui est lié au travail.

Si vous sentez que vous n’êtes jamais satisfait par votre travail même lors des succès, et que vous êtes profondément frustrés ou abattus lors des échecs, et que votre travail vous prend toute votre énergie, c’est probablement le moment de vous interroger sur quels sont vos talents, et de faire un cheminement pour découvrir votre vocation…

Une petite ressource qui donne des idées de talents à télécharger ici

 

Inspiré par Work reimagined

Votre personnalité

Êtes vous plutôt Philosophe, Novateur, Animateur, Gestionnaire, Stratège, Compétiteur, Participatif, ou Solidaire?

Lancez les questions

Laissez un commentaire: