Ouishare fest : Après le Capitalisme…?

Euros_tunnel_numérique1

Mon meilleur workshop à la ouishare fest 2015 était sans aucun doute : After capitalism? Let’s reinvent everything! Après le Capitalisme? Réinventons tout !

Le thème du workshop était bien adapté au thème « lost in transition », perdu dans la transition entre économie capitaliste et économie collaborative. Cependant, c’était assez ambitieux, et même prétentieux que de prétendre savoir répondre à cette question de ce qu’il faut réinventer et comment après le capitalisme. Les 4 animateurs du workshop ont pris la bonne décision: ils ont eu le soucis de ne pas se mettre dans une position supérieur de sachant qui expliquent au publique ce qu’il faut faire pour dans la transition du post-capitalisme. Ils se sont donc placés au niveau de tout le monde, et le workshop a été totalement spontané.

Eisenstein_OekonomiecutChacun d’eux a présenté une expérience notable qui fait qu’ils sont venus à ouishare fest. Par exemple, Charles Eisenstein nous a raconté sa banqueroute qui a suivi la sortie de son 1er livre, et qui l’a invité à réfléchir sur le système économique. Par la suite, toute personne de l’audience était invitée à expliquer pourquoi elle était à la ouishare fest aujourd’hui. J’ai entendu 2 catégories de personnes :

  • Ceux qui étaient venu à ouishare fest parce qu’ils étaient tombés dans l’économie collaborative quand ils étaient petits, comme cette danoise qui nous a parlé de son projet dans les marchés aux puces, et qu’elle tenait de sa mère son goût pour la consommation collaborativemarché-aux-puces

 

  • Ceux qui ont vécu un évènement notable qui a été déclencheur pour comprendre le sens de la vie. Comme ce New yorkais qui a eu une maladie inconnue aux jambes qui l’a cloué au lit pendant plusieurs années parce qu’il ne pouvait plus marcher : au bout d’un certain temps, il n’avait plus d’argent, et il a commencé à offrir ses services pour effectuer divers travaux. Ce qu’il demandait en échange, c’était qu’on vienne le voir, avec si possible quelque chose à manger ou à boire. Finalement, il nous a expliqué que les gens ont commencé spontanément à le payer pour ses services, et il a même commencé à gagner plus d’argent qu’auparavant. Finalement sa maladie s’est terminée: Il a effectué sa transition vers l’économie collaboratif et il est heureux.

Je ne suis pas intervenu moi-même à ce workshop: l’inspiration m’est venu après:

On met du temps à trouver ce que sera l’après capitalisme. L’économie collaborative semble être un système qui permet d’avantage d’épanouissement chez les êtres humains. Cependant, la transition vers un nouveau système est compliquée, et nous semblons perdus, en 2015, pour parvenir à trouver comment passer du capitalisme au collaboratif.

 

transitionDe mon coté, je suis également perdu dans ma transition, je suis toujours salarié dans une entreprise capitaliste organisée hiérarchiquement, et j’essaye de définir ma vision de ce que je souhaite devenir. Je n’ai pas connu de gros évènement ou élément déclencheur qui me pousse à sortir de ma zone de confort, et je ne suis pas né dans le collaboratif, mais je sens que ma solution se trouve dans cette direction.

En faisant le parallèle, entre les personnes comme moi qui n’ont eu aucun évènement notable qui les fait sortir de leur zone de confort, et le fait que la société soit également perdue dans la transition vers l’économie collaborative. Je me suis dit:

Pour que la société sorte de sa zone de confort du capitalisme, elle a besoin d’un élément déclencheur !

 

Votre personnalité

Êtes vous plutôt Philosophe, Novateur, Animateur, Gestionnaire, Stratège, Compétiteur, Participatif, ou Solidaire?

Lancez les questions

Laissez un commentaire:

Frank Wolff dit

C’était vraiment un workshop exceptionel, Serge – avec des histoires et témoinages assez forts. Je peux totalement supporter ta conclusion concernant l’ élément déclencheur. Et j’ajoute: J’espère bien que la transformation personelle après un tel événement soit permanente et durable. Pour qu’on ne rentre pas sur la position initiale après que la crise est vaincu…!

Répondre
Serge Danan dit

Merci pour ton commentaire Franck 🙂
Effectivement, il y a le risque de revenir à la position initiale après un élément déclencheur. Par exemple, on peut dire que la « crise financière » de 2008 était bien partie pour être un élément déclencheur pour un changement durable dans nos sociétés. Finalement, rien a changé bien longtemps, et on est revenu à la situation initiale… 🙁

Répondre
Ajoutez votre réponse