Les 5 facteurs de bouleversement des organisations traditionnelles

bouleversement-des-organisations-traditionnelles

Les entreprises doivent évoluer en permanence dans notre monde changeant. Beaucoup de start-up se lancent dans l’économie collaborative, c’est à dire qu’elles considèrent des actifs existants, les mettent en réseaux par l’intermédiaire de marchés décentralisés en contournant les organisations traditionnelles, et répondent ainsi à un besoin des utilisateurs.

Après des recherches sur plus de 350 start-ups de 32 pays, Rachel Botsman a identifié 5 facteurs de bouleversement des organisations traditionnelles communs qui rendent un secteur mûr pour un chamboulement profond et parfois irréversible!

L’expérience complexe

uber-vs-taxiDevant la complexité de certains services, il y a une bonne opportunité de bouleversement des organisations traditionnelles par des start-up innovantes qui mettront en oeuvre des parcours clients beaucoup plus simple.

Uber est un exemple d’une entreprise qui réussit, ou tout du moins qui offre un service qui a du succès parce qu’elle élimine une partie de la complexité, de la frustration, et du temps nécessaires pour la réservation d’un taxi traditionnel. Une fois que vous avez découvert une meilleure façon d’utiliser un service qui est plus simple et plus fluide, vous ne revenez plus en arrière.

Le client est de plus en plus exigeant, et de moins en moins fidèle: il lui faut un service simple à utiliser, et il n’hésitera pas à quitter son entreprise habituelle.

Le gaspillage des ressources

airbnb-vs-hotelCertains business plans d’entreprise prennent en compte qu’il y a des ressources inutilisées, et incluent une marge correspondant à un gaspillage des ressources  dans le coût final des produits ou service. Par exemple le prix de 100€ d’une chambre d’hôtel est défini en fonction d’un taux de remplissage: si la chambre est occupée la moitié du temps, le temps de remplissage est de 50%. Ce qui signifie dans cet exemple que le prix de la chambre pourrait être de 50€ avec un taux de remplissage de 100%.

Repérer les biens, objets ou services inutilisés est un bonne opportunité de créer une entreprise ou un business rentable, car les actifs inutilisés sont gratuits.

Airbnb facilite l’accès au catalogue des chambres ou logements inutilisés. Plus d’un million de personnes dorment chaque nuit dans une chambre grâce à Airbnb. Ce qui rend si puissant Airbnb est qu’ils ne sont pas seulement en train de construire un marché. Cela ne concerne pas les bénéfices réalisés grâce aux transactions. C’est une communauté de personnes ayant un type d’expérience de voyage différente. Et cela est très difficile à répliquer par un concurrent et encore plus par une entreprise traditionnelle qui ne connait pas la notion de communauté ou a de grandes difficultés pour en construire une.

La confiance brisée par l’opacité

billets-banque-devises-différentes-euro-dollar-pound-livre-yuanVous demandez vous comment les banques calculent les taux de change entre les monnaies lorsque vous faites un virement dans une autre monnaie que la votre? c’est plutôt opaque!

Le bouleversement des organisations traditionnelles comme les banques, qui profitent de leur situation, et où l’opacité règne dans les pratiques tarifaires, devraient avoir lieu avec l’aide des plateformes web.

TransferWise est un système qui contourne les banques, convertit votre argent au taux moyen du marché, et vous met en correspondance avec les utilisateurs transférant leur propre argent dans l’autre sens. C’est pourquoi le coût est si peu élevé.

Des start-ups réussissent à renverser les entreprises établies dans un secteur donné parce qu’elles créent des systèmes transparents qui permettent à un nouveau type de confiance peer-to-peer d’émerger.

4. Les intermédiaires redondants

panier-bio-amapS’il y a un secteur où les intermédiaires sont nombreux, c’est celui de la filière agro-alimentaire. Entre son départ du producteur et son arrivée au supermarché, un steak de viande passe par au moins 3 intermédiaires de transformation qui ont besoin de se rémunérer. Les producteurs agricoles ne comprennent pas comment se fait il que le prix affiché de leurs produits au supermarché soit 3 fois plus élevé que le prix qu’eux mêmes l’ont vendu. Et les consommateurs ne comprennent pas que la qualité des produits alimentaires soit dégradée.

Le succès n’est pas encore important, mais les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) se développent. Le principe est qu’un groupe de consommateurs s’engage à acheter la production d’un agriculteur en la payant par avance. Il n’y a ainsi plus d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur: la qualité est bien meilleure pour un prix équivalent.

Il n’y a ainsi plus d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur: la qualité est bien meilleure pour un prix équivalent.

Que deviennent les intermédiaires? Ils peuvent se remettre à la production de qualité, et ce bouleversement des organisations traditionnelles profitera à tout le monde autant pour l’amélioration de la qualité des denrées alimentaires que pour la satisfaction des exploitants agricoles de produire des produits de qualité!

Les lobbies de la filière agro-alimentaires restent forts, mais ce secteur devrait être vigilant aux perturbations que pourraient apporter des start-up comme la ruchequiditoui.

5. L’utilisation d’un service limité à l’usage

location-voiture-ouicar-drivyOn voit arriver ce changement de mentalité des nouvelles générations pour lesquels l’usage des objets est plus important que leurs possessions. L’exemple phare est l’auto-partage la philosophie de l’usage rend superflu le besoin d’acheter et de posséder une voiture, s’il est possible de trouver tout type de véhicule à louer à des voisins près de chez soi.

Les nouvelles générations ayant cette philosophie de l’usage plutôt que la possession ne sont pas encore en majorité, et le nombre de véhicules qui dorment sur une place de parking ou dans un garage restent gigantesque.

l’usage des objets est plus important que leurs possessions.

Cependant, l’idée fait son chemin, et là encore, on attend un bouleversement des organisations traditionnelles, comme les constructeurs automobiles qui doivent déjà réfléchir à l’après période « Hyper-consommation ».

Le cas des télécoms mobiles en France

Ces 5 facteurs vont au delà de l’économie collaborative. Si on prend l’exemple des télécommunications mobiles en France, avant l’arrivée de Free:

  1. Les offres étaient nombreuses et complexes, on ne savait pas laquelle prendre
  2. Il y avait un gaspillage important des mobiles qui étaient changés trop fréquemment
  3. Le prix de l’abonnement était assez opaque, on ne savait pas ce qu’on payait entre l’abonnement et l’achat d’un mobile.
  4. Ce n’est pas un secteur où il y a beaucoup d’intermédiaire, mais on se demande comment était défini le prix de la minute d’appel
  5. L’utilisation d’un service mobile reste limité à l’usage, cependant, il nécessite encore d’acheter des mobiles, la location existe mais reste encore peu développée, il reste donc un créneau à prendre pour des start-up.

Le bouleversement des organisations traditionnelles des opérateurs télécom a été important, en France, ces dernières années; et ce n’est probablement pas encore terminé.

Votre personnalité

Êtes vous plutôt Philosophe, Novateur, Animateur, Gestionnaire, Stratège, Compétiteur, Participatif, ou Solidaire?

Lancez les questions

Laissez un commentaire: